MEXICO
wp93e7c0fd_0f.jpg

Cette fois, l'embarquement pour le Mexique s'est déroulé calmement. Une première !
On avait pris soin de questionner Maurice, avant, pendant, de vérifier son passeport, et tout et tout. Bref, pas d'anecdotes truculentes. Juste un mot d'esprit de Maurice avant de partir.
''Que font deux mexicains quand ils se rencontrent ?
- Reponse :  Maya l'endroit ..Maya l'envers''
On en a déduit qu'il était en forme, on a pris l'avion.

wp77a0d23f_0f.jpg

L'arrivée au dessus de la ville de Mexico est impressionnante. On rase les toits des favelas qui ont eu la bonne idée de s'installer aux limites extrêmes du terrain d'aviation. Nostalgie d'un départ qui n'arrivera jamais.

Entre Joucas (300 hab) et  Mexico ciudad, 20 millions d'hab, on ressent un certain vertige. A perte de vue, la ville étale ses tentacules comme une hydre par toutes les anfractuosités des montagnes. La ville de Mexico est plaquée sur une immense plaine et ses habitants ont pris en otage la moindre parcelle. Il ne reste aujourd’hui qu'une vague idée  de ce qu'était cet endroit couvert de marécages avant l'arrivée des Espagnols.

 

wp61c0cc7d_0f.jpg